CARBON-PROTECH.COM
SPECIALISTE EN MATERIAUX COMPOSITES
!!! NEWS MARS 2013 !!!
Vign_brascasse
Suite à un méchant accident de ski, je suis indisponible à l'atelier jusqu'au 15/04/2013 minimum et voir plus selon la progression de la rééducation... je reste cependant joignable pour tout conseil ou devis, PAR MAIL SVP... Merci.
ALINGHI BUILDING TEAM
Vign_out2
L'équipe de construction des coques d'Alinghi
- cliquez pour agrandir -
FORMULA WINDSURFING
Vign_formula
Petite nav à Hyères, 10 m² et proto
Vent à peine 10 noeuds
- cliquez pour agrandir -
TRIATHLON
Vign_nyon2010
Triathlon de Nyon 2010
 
Vign_trilausanne
Triathlon de Lausanne 2010
NEWS 2014 - SUSPENSION TEMPORAIRE D ACTIVITE

Bonne Année 2014 à tous !

2013 a été passablement mouvementée... après un accident de ski et plusieurs passages sur le billard, il m'a été difficile de répondre à toutes les demandes... je m'en excuses auprès de tout ceux qui n'ont pas eu de nouvelles de ma part.

 Il faut dire que le carbone est la référence actuel au niveau des cadres... donc de plus en plus de demandes de réparation et donc de plus en plus difficile de pouvoir toutes les traiter...

 JE PRENDS DONC LA DECISION DE SUSPENDRE TEMPORAIREMENT MON ACTIVITE AFIN DE ME REMETTRE A JOUR ET EGALEMENT DE TROUVER DES SOLUTIONS POUR MIEUX VOUS SERVIR.

Bon courage dans vos recherches de réparateur et à bientôt !

PRESENTATION
Vign_out
PORTRAIT

Passionné de planche à voile, j'ai fabriqué mon premier flotteur en 1992. C'est par ce biais que je suis entré dans le monde des matériaux composite.

Après ma formation commerciale, j'ai eu l'opportunité de travailler pour la société AHD, fabrique de planches à voile, leader européen du secteur haut de gamme. En charge de la commercialisation en France, j'ai rapidement eu l'envie de « mettre les mains dans la colle », ce qui m'a amené à gérer le SAV en plus de la partie commerciale. Mon temps se partageait donc entre atelier et bureau.

Par la suite, plusieurs expériences m'ont permis de continuer mon apprentissage des matériaux composite, passant des planches à voile aux bateaux pour arriver à « ALINGHI BUILDING TEAM » au sein de la société Décision SA chargée de la construction pour l'équipe Alinghi, double vainqueur de la Coupe de l'America. Cette expérience m'a permis de participer à la construction en Suisse et à Valence (ESP) du voilier ALINGHI « SUI 100 » vainqueur en 2007.

Également passionné par le vélo depuis mon plus jeune âge, j'ai participé à mon premier triathlon en 1986 à l'age de 15 ans. Depuis quelques années je répare les vélos et roues accidentés des personnes de mon entourage. Le vélo est le secteur dans lequel les matériaux composites ont la plus forte expansion, on les retrouve dans presque tous les composants.

Le Carbone est le point commun à mes deux passions, il est d'ailleurs quasi omniprésent dans le domaine du sport et des loisirs.

C'est pourquoi aujourd'hui, j'ai envie de mettre mes connaissances et mon savoir faire à la disposition d'un plus grands nombre, afin de réparer, modifier ou fabriquer tout ce qui est en composites.
DOMAINES D'APPLICATION
Vign_applic
VELO :

Réparation du cadre, fourche, roue.
Modification tige de selle, fabrication pièces sur mesures (porte bidon...)

WINDSURF :

Réparation de flotteurs, mât, wishbone,
Fabrication de flotteur custom (sur mesure) ou serie (1 moule de formula)
Modification de flotteur (ajout boitier d'aileron, inserts de foostraps)
Modification d'aileron (coulage de nouveau talon, changer la taille)
Modification de wish (poignée avant en carbone, arrière plus large type formula)

MAIS AUSSI :

Voile légère (dériveurs, cata de sport)
Ski, snowboard, batons de ski
Mobilier de déco...

PARTOUT OU L'ON TROUVE DU CARBONE (OU DE LA FIBRE DE VERRE) !!!!

N'HESITEZ PAS A ME CONTACTER POUR PLUS D'INFOS. DEVIS GRATUIT.


VU DANS TOP VELO FEVRIER 2012
Vign_reparer-cadre-carbone
Tous mes remerciements à Pascal de Top Vélo pour sa visite dans mon atelier, qui lui a permis de faire cette excellent article et toutes les photos d'illustrations. Cet article a également un rôle important pour faire évoluer les mentalités et faire circuler que le carbone se répare... Trop de personnes (des professionnels du cycles !!!) communiquent sur la non-réparation, ne nous le cachons pas, dans un but purement commercial... Mais, par ces temps de crise, vous, nous sommes obligés de compter et de trouver des solutions...

ET la réparation est LA SOLUTION !  pourquoi ?

Car en composites, on peut tout réparer, si cela est fait dans les règles de l'art bien sûr. La seule limite : le coût, car s'il dépasse un certain pourcentage du prix de la pièce cela n'est pas intéressant...

Ce qu'il faut savoir sur les réparations, et qui n'a pas été dit ou précisé dans l'article :

- Certains cadres neufs vendus en magasins ont été réparés, car le zéro défaut dans ce type de production n'existe pas, surtout dans les pays où ils sont produits, vous ne le voyez pas et vous ne risquez rien... mais regardez de plus près...

- Le cadre réparé ne sera pas plus, ni moins solide qu'avant : si la réparation est trop rigide à un endroit précis cela devient dangereux car lors d'une forte contrainte le "point dur" entrainera la casse. Idem si la réparation n'est pas assez solide... Le tube réparé doit retrouvé les mêmes propriétés mécaniques donc il doit être bien réparé, et cela ne s'improvise pas.

- Le cadre ne prend pas de poids, ou alors dans une limite de 10-15g. Exemple : pour réparer un hauban, il faut environ 5g de carbone, 5 g de résine, 10-15g de peinture ou vernis... mais ce qu'il faut savoir c'est que tout ce matériel vient en remplacement de ce qu'on a enlevé, donc -20g + 20 g = 00g ... alors pourquoi certains réparateurs annoncent une prise de poids de 100g !!! ils les mettent oû ??? ça fait peur...

- Mais alors, si il y a si peu de matos, pourquoi c'est si cher ? Vous payez de la main d'oeuvre... chez moi environ 50€/h net avec le matériel... pour info, un carrossier auto prend 75€... lui ne sait pas faire de carbone... je peux presque faire son travail...

- Et pourquoi certains réparateurs, ne font que 1 ou 2 impacts, et pas 3... et pas les fourches... et pas les roues... si on sait ce que l'on fait, qu'on connait son métier alors pourquoi se limiter... si on a pas confiance, pourquoi réparer 1 seul impact ??? Pour moi la seule limite c'est le coût.

DANS TOUS LES CAS, AU MOMENT DE CHOISIR VOTRE REPARATEUR, COMPAREZ BIEN TOUT LES ELEMENTS, ET PAS SEULEMENT LE PRIX... REPARER UN VELO, C'EST PAS DU BRICOLAGE, CELA NE S'IMPROVISE PAS ET DOIT ETRE FAIT PAR DES PROFESSIONNELS ET NON DES "BRICOLEURS"....
CARBON-PROTECH - SIREN 532 289 642 - © 2010
Créer un site avec WebSelf